Un peu de cute dans ce monde de brutes

Là, c’est sur, on va tous crever. Si c’est pas en 2012 avec l’apocalypse inca-sarkozyste, ce sera plus tard à cause de la pollution / troisième guerre mondiale / invasion extraterrestre. En plus comme c’est la crise, on va passer nos vacances sur le parking du Lidl en pensant aux prochaines 70 années qu’il nous reste à cotiser (si on ne crève pas avant). Bref, les temps sont durs et les occasions de sourire plutôt rares (et comme tout ce qui est rare est cher, on ne peut pas se les offrir). Heureusement, il nous reste un rempart imparable contre la morosité ambiante : le cute (prononcez kioute).

Mais qu’est-ce donc que le cute ? En anglais dans le texte c’est le ‘mignon’. Mais plus qu’un adjectif, c’est devenu un concept. La plupart du temps, ce sont les enfants ou les animaux qui entrent dans cette catégorie surreprésentée sur le net. Personnellement, les gamins me font plus peur qu’autre chose, donc je ne mettrai pas de vidéos du test du marshmallow ou d’une petite fille un peu givrée, ni même l’hilarante défonce d’un môme de 7 ans, z’avez qu’à cliquer ! Par contre, les bébés animaux, ça fait vibrer ma corde sensible. Point de cynisme possible, juste un grand sourire un peu niais assorti du ‘oooooooooooh’ de rigueur…Trois, deux, un…Souriez bêtement !

Trucs que j’aime mais que j’assume pas trop
Voyages au long /court