Comment bénéficier d’une retraite supplémentaire ?

retraite supplémentaire

Le contrat d’épargne de retraite supplémentaire ou surcomplémentaire est un dispositif par capitalisation. C’est à vous-même de préparer votre retraite et de constituer une épargne additionnelle aux pensions de retraite de régimes obligatoires. Souvent, cette solution d’épargne-retraite vous permettra de profiter d’une fiscalité assez avantageuse.

La retraite supplémentaire, c’est quoi au juste ?

La retraite supplémentaire, appelée également retraite surcomplémentaire, est une somme d’argent perçue par les salariés français. Ce système a été mis en place afin de compléter leur retraite complémentaire et leur retraite de base, régimes obligatoires de l’Agirc-Arrco et la CNAV ou Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse. À l’inverse, c’est aux employés et aux syndicats des employeurs de se charger de la gestion des retraites complémentaires. Finalement, la retraite supplémentaire sera ajoutée aux retraites de base et complémentaires. Contrairement à ces dernières, qui font partie des régimes obligatoires, la retraite surcomplémentaire est facultative. Cependant, elle constitue un outil essentiel afin que l’assuré bénéficie d’une pension de retraite assez confortable après avoir effectué une longue carrière professionnelle. Elle ne dépend ni d’un organisme étatique ni d’un syndicat. Basée sur l’épargne additionnelle, vous pouvez la souscrire auprès d’un établissement bancaire, d’une société de prévoyance ou d’une compagnie d’assurance. Une retraite supplémentaire, souscrite à titre individuel, pourrait prendre la forme d’une assurance-vie ou d’un PER ou Plan d’Épargne Retraite. Pour plus de détails sur la retraite supplémentaire, consultez ce site www.agipi.com

Comment fonctionne la retraite supplémentaire ?

Tous les salariés devraient cotiser obligatoirement une retraite complémentaire et une retraite de base. Ils peuvent également souscrire une retraite surcomplémentaire désignant l’ensemble des dispositifs qui permettent de compléter une pension de retraite complémentaire et de base. D’une manière générale, cette forme de retraite fonctionne par capitalisation et proposée par une société à ses employés. L’accumulation de cotisations, par le souscripteur, sur un produit financier, lui permettra de percevoir une rente à vie ou un capital. De ce fait, la mise en œuvre d’une retraite supplémentaire se réalise en deux phases différentes. D’abord, le titulaire du contrat se constitue son épargne-retraite en déposant régulièrement des primes sur son contrat tout au long de son activité professionnelle. Ensuite, il pourrait profiter d’un capital ou des rentes viagères versés par un organisme qu’il choisit au moment où il va prendre sa retraite. Si vous êtes concerné, la liquidation de retraite surcomplémentaire correspond à l’âge légal du départ en retraite ou à la date à laquelle les régimes obligatoires de retraite sont liquidés. Dans ces deux cas, c’est toujours la liquidation d’une retraite surcomplémentaire qui donnera droit au versement du capital ou des rentes mensuelles. Quelquefois, cette solution d’épargne-retraite permet de privilégier d’une fiscalité plus avantageuse.

Comment jouir d’une retraite supplémentaire ?

Si vous souhaitez percevoir une pension retraite supérieure à celle qui est offerte par le régime obligatoire, souscrire une retraite supplémentaire vous permettra de profiter d’une fiscalité plus avantageuse. À titre individuel, vous pouvez choisir vous-même d’en souscrire auprès d’un établissement financier ou d’une compagnie d’assurance privée. La retraite supplémentaire peut être également proposée par votre employeur, par exemple, en vous instituant des avantages par accord d’entreprise. Cette dernière versera une partie ou la totalité des cotisations, liées à votre ancienneté ou indexées sur vos rémunérations. Dans la politique salariale d’une entreprise, cette souscription constitue un levier de fidélisation très important. Il faut savoir que l’Etat a mis en place des allègements fiscaux afin d’inciter les chefs d’entreprise à proposer ce dispositif à leurs employés. Les prestations financières perçues par le retraité dépendent essentiellement des modalités de souscription. En général, un régime de retraite collectif d’entreprise propose un versement de cotisations pendant sa période d’activité, l’allocation d’un montant. Ceci s’ajoutera à la pension de retraite obligatoire dont il va bénéficier. Lors d’une souscription individuelle, la retraite supplémentaire peut être renvoyée à des prestations différentes. Ce sera le cas d’une souscription de Plan d’épargne en actions auprès d’un établissement bancaire ou compagnie d’assurance. En fin d’activité, l’assurance-vie permettra d’obtenir un capital mobilisable. Vous pouvez également souscrire un plan épargne pour la retraite populaire. Il consiste à redistribuer à l’employé l’épargne qu’il a accumulée progressivement sous une forme de rente à vie.

Quels sont les avantages d’une retraite supplémentaire ?

Mettre en place un système de retraite surcomplémentaire dans une entreprise offre beaucoup d’avantages tant pour les salariés que l’employeur. La retraite supplémentaire donne la possibilité de soustraire des revenus taxables, les cotisations que vous avez versées tous les mois. Et le meilleur, plus vous êtes fortement imposée à ce système, plus l’exonération de vos cotisations sera importante. Cet avantage ne dépassera pas dix pour cent de vos revenus annuels. Ils ne peuvent pas surpasser huit fois plus le plafond annuel de Sécurité sociale. Le montant de ce plafond d’épargne-retraite, indiqué sur un avis d’imposition, varie d’une année à l’autre. De son côté, le dirigeant dispose, d’une part, un moyen efficace pour motiver et fidéliser les salariés. D’autre part, le fait d’offrir ce contrat ouvre à l’entreprise la porte à de nombreux avantages fiscaux. Toutes les sommes qu’elle a versées dans la caisse de retraite surcomplémentaire seront déductibles du résultat imposable. En outre, l’entreprise bénéficiera d’exonérations sur certaines charges sociales et taxes qui sont le plus souvent perçues sur les salaires. 

Comment fonctionne le recyclage du papier ?
Isolation de toiture terrasse : quel budget prévoir ?