Comment organiser le rapatriement d’un corps vers l’étranger ?

rapatriement d'un corps vers l'étranger

Lorsqu’un proche décède à l’étranger, le rapatriement de corps vers la France représente souvent une démarche complexe, surtout pour les familles qui sont endeuillées. Dans la mesure où cette étape s’avère extrêmement difficile, l’idéal serait de confier la procédure à un service de pompes funèbres pour le rapatriement du corps. Spécialisé dans le domaine et connaissant les exigences du processus, un professionnel pourra garantir le bon déroulement des opérations.

Rapatriement de corps : pourquoi faire appel à des pompes funèbres ?

D’une manière générale, les procédures à effectuer pour rapatrier un corps depuis l’étranger impliquent une démarche administrative délicate et hautement encadrée par la loi. Qu’il s’agisse d’un rapatriement par voie aérienne, terrestre ou autre, l’opération nécessite le suivi de nombreux délais, le respect de quelques conditions et aussi la fourniture de plusieurs documents.

Pour commencer, le cercueil doit être parfaitement hermétique, enveloppé avec un métal à l’intérieur puis soudé à froid. Souvent, les compagnies aériennes imposent des soins de conservation lors du transport et parfois, elles exigent une caisse supplémentaire pour dissimuler le cercueil. S’il est possible d’entamer chacune de ses étapes par vos propres moyens, sachez que cela peut vous prendre beaucoup de temps, ce qui n’est pas l’idéal si le rapatriement doit se faire rapidement.

Vu la difficulté du rapatriement funéraire, se faire accompagner par une entreprise de pompes funèbres pour le rapatriement du corps reste la solution la plus sûre pour que l’opération se déroule dans les meilleures conditions. Le prestataire pourra tout prendre en charge, voire même organiser les obsèques une fois le cercueil arrivé.

Quelles sont les étapes du rapatriement ?

En passant par un service pompes funèbres pour le rapatriement du corps, la durée estimée pour l’opération est d’environ 8 jours. Bien entendu, ce délai sera certainement plus long si vous réalisez les démarches par vos propres moyens.

Si vous êtes tout de même décidé à effectuer la procédure vous-même, il faudra commencer par une constatation du décès par un médecin (n’importe lequel). Si le décès est survenu à l’hôpital ou en maison de retraite médicalisée, c’est l’établissement de soin qui devra réaliser le constat.

Rassemblez ensuite les documents et autorisations obligatoires qui s’obtiennent, pour la plupart, auprès du Consulat. Ces papiers requis varient généralement selon le pays concerné, mais ils restent à peu près les mêmes : certificat de décès et de non-contagion, passeport du défunt, laissez-passer, identité de la personne pourvoyant les obsèques ou mandat de l’entreprise de pompes funèbres en charge du rapatriement.

Lorsque toutes les autorisations et confirmations sont approuvées par le Consulat, vous pouvez passer à la réservation du vol. En collaborant avec une agence de pompes funèbres, vous pouvez profiter de tarifs forfaitaires plus intéressants et économiser sur le budget. Il faut en effet savoir que le rapatriement de corps peut devenir très cher si vous ne calculez pas vos dépenses. Pour éviter tout désagrément, faites appel à une entreprise spécialisée dans le domaine.

À combien s’élève le coût d’un rapatriement de corps ?

Il est connu que le rapatriement de corps depuis l’étranger implique des coûts plus ou moins élevés. En effet, outre la toilette mortuaire qu’il faudra effectuer, vous devez également prévoir plusieurs dépenses comme l’achat du cercueil, le prix des billets d’avion ou le coût du transport terrestre, mais aussi l’organisation des obsèques.

Pour information, si la famille a choisi le transport terrestre, le tarif du service sera déterminé selon la durée du trajet. En tout cas, le mieux serait de toujours demander un devis détaillé auprès de votre entreprise de pompes funèbres pour le rapatriement du corps, notamment pour avoir une idée du budget à préparer.

Autre point à noter : il arrive que le défunt ait souscrit un contrat d’obsèques durant son vivant et dans ce cas, les soucis financiers de la famille peuvent être allégés. En effet, si la personne décédée est couverte, les frais de rapatriement peuvent être pris en charge (en partie ou en totalité) par son assureur. Afin de réduire davantage les frais, de nombreuses familles optent actuellement pour le rapatriement d’une urne funéraire. Notez néanmoins que cette pratique n’est pas autorisée dans toutes les cultures, mais elle reste plus économique.

 

Le charme du Far West dans votre décoration
Pourquoi faire du motion design en entreprise ?