Démembrement immobilier viager : conseils pour bien investir

Démembrement immobilier

Pour ceux qui désirent investir en immobilier, l’achat en viager peut être une option intéressante. Il s’agit d’une solution encore très peu connue par les particuliers. Pourtant, le viager permet d’acquérir un bien immobilier à un prix imbattable par rapport à celui proposé sur le marché habituel.

Les avantages du démembrement viager

Avant d’investir en démembrement, il est judicieux de connaître les avantages apportés par ce système. Dans un premier temps, ce dernier permet de distinguer le droit de disposer du bien et celui de l’utiliser (en location ou en y habitant). Il s’agit d’une pratique intéressante qui convient à toutes ces personnes souhaitant transmettre leur patrimoine : soit en continuant à occuper le bien (en gardant l’usufruit et en cédant la nue- propriété), soit en donnant la nue-propriété du bien afin de garder le droit d’occuper le bien jusqu’au décès du crédirentier. La seconde option offre la possibilité au nu propriétaire de devenir le propriétaire de plein droit du bien et sans avoir à payer une quelconque somme pour la succession. Le point positif réside dans le fait que la valeur est systématiquement partagée en deux et permet ainsi le début de la transmission du patrimoine en limitant les droits de donation. Étant donné que l’usufruit acquiert d’office la nue-propriété sans fiscalité, la succession est d’autant plus facile puisqu’il suffit d’acheter nu propriete après le décès du crédirentier.

La rentabilité d’un investissement en viager

Afin d’évaluer la rentabilité d’un démembrement immobilier viager, il est impératif que le débirentier se réfère à la valeur de la rente. En conséquence, il s’agit d’abord d’une première estimation du montant du bien immobilier. Ensuite, il faut déduire la rente à verser d’une façon régulière selon les mois qui restent au crédirentier à vivre. Pour faire le calcul de ces mois, il existe déjà des bases de données, notamment des statistiques d’espérance de vie représentées en tableau disponible auprès des assureurs. Dans ces représentations, un coefficient diviseur correspond à chaque tranche d’âge, plus le crédirentier sera plus avancé en âge : plus le coefficient diviseur sera moindre. La valeur finale de la rente est ainsi obtenue à partir du rapport réalisé entre le montant du bien immobilier et le coefficient diviseur équivalent à l’âge du crédirentier. L’achat immobilier en démembrement de propriété est une technique assez souple qui promet des avantages intéressants en fonction des différentes situations possibles. Pour ceux qui ont un petit budget, il s’agit d’un investissement utile et le plus facile pour l’acquisition d’un bien.

Les conseils à noter pour bien investir

En immo, bien que le démembrement viager soit un système peu courant, les investisseurs sont souvent réticents quant à son application. En effet, celui-ci engage un sujet tabou : il met en jeu la durée de vie d’autrui. Toutefois, il faut savoir que le viager immobilier est un investissement qui permet d’obtenir un placement à moindre coût. Il est alors possible de disposer d’un patrimoine sans avoir à contracter un crédit. Cette technique se repose sur un principe particulièrement facile à comprendre, même si le viager renferme quelques contraintes. Pour pallier à cette situation, il existe deux conseils à prendre en compte. La première recommandation est d’engager un investissement en viager tant que la personne est encore jeune, car un viager peut prendre du temps. Et le deuxième conseil consiste à éviter de faire affaire avec un crédirentier trop âgé, et ce, en raison d’une rente qui peut très vite devenir pesante.

Coffres-forts et armoires pour fusils : conseils d’achat
Bien estimer les capacité d’auto-financement de son business