Des astuces pour trouver facilement un emploi

Chercher  emploi

Pendant le parcours universitaire, on a tendance à penser qu’il suffit de décrocher un diplôme pour avoir un poste à la hauteur de nos qualifications. On croit qu’il suffit de postuler pour trouver un job bien rémunéré qui correspond à nos attentes. Concrètement, la réalité du marché du travail est plus compliquée. Voilà pourquoi nous allons vous donner, dans cet article, 5 conseils capitaux pour vous faciliter la recherche d’un emploi.

Conseil 1 : Dressez une liste des organismes qui vous intéressent

Chercher un emploi est une démarche méthodique. Certains perdent un temps précieux à envoyer leurs CV à toutes les entreprises qui recrutent dans leur domaine d’activité. Pire encore, ils attendent sagement qu’une offre se présente dans les petites annonces et les portails en ligne pour contacter ces organismes et leur soumettre leur candidature. En réalité, cette approche a plus de chances d’échouer que d’aboutir. Au bout de ces recherches, vous serez à bout de souffle et par-dessus tout complètement démotivé.

Pour agir de manière stratégique, commencez par réfléchir au job idéal que vous souhaitez décrocher. Pour cela, il faut prendre en considération vos études, vos objectifs de carrière et vos atouts personnels. Ces points à cogiter vous permettront de savoir, dans un premier temps, s’il serait plus intéressant de contacter une start-up, une grande société ou une multinationale.

Ce que nous pouvons vous conseiller, c’est de choisir la première alternative pour développer vos compétences. Les petites entreprises ont l’avantage de suivre un schéma managérial plus restreint et par conséquent plus constructif. La seconde option est le chemin le plus favorable pour se construire un carnet d’adresse bien fourni et comprendre le mode de fonctionnement des organismes qui ont pu atteindre un niveau de réussite universel. Pour cela, accordez le temps nécessaire pour vous renseigner sur les entreprises.

Pour plus d’infos, rendez-vous sur village-emploi.fr.

Conseil 2 : Préparez un CV pertinent

Une fois que vous aurez la liste de ces organismes entre vos mains, vous devez préparer votre candidature. La première étape consiste à créer un CV conformément aux règles en vigueur de la recherche de job. Cela signifie que vous devez créer des catégories distinctes à l’intérieur de ce document, chacune d’entre elles réservée à un profil professionnel bien détermine.

De manière générale, le CV idéal doit mettre en avant une présentation avec votre nom, prénom et coordonnées. Ensuite, consacrez une partie distincte à vos diplômes et compétences sans oublier les dates de début et de la fin de chaque apprentissage. Si un certificat ne correspond pas au poste visé, inutile de le mettre dans votre CV. Par exemple, si vous avez suivi une formation en cuisine et que vous postulez pour un job de courtier en assurance, ne communiquez que les informations liées à ce dernier. Autrement, vous allez créer une confusion non bénéfique pour votre candidature.

Si vous avez effectué des stages, n’hésitez pas à les indiquer clairement en soulignant les compétences que vous y avez acquis. La case hobby et activités de loisir doit être remplie avec le soin qui lui est dû. Cette partie va donner au responsable de ressources humaines un bref aperçu sur la personne que vous êtes et sur ce qui vous passionne réellement.

Conseil 3 : Rédigez une mettre de motivation convaincante

La lettre de motivation est l’un des fichiers décisifs et exigés pour une candidature de travail. Pourtant, très peu de postulants lui accordent le temps et le soin requis. Ce document se distingue du CV par son aspect rédactionnel. Vous serez alors amené à disserter sur vos motivations, autrement dit, sur les raisons qui vous ont poussés à choisir un organisme plutôt qu’un autre.

Pour cela, nous n’allons pas nous attarder sur les points à évoquer dans cette lettre. Rendez-vous sur le moteur de recherche. Tapez « lettre de motivation exemple » et vous aurez toutes les informations nécessaires pour créer le document adéquat. Dans cet article, nous allons uniquement mettre l’accent sur une astuce pour vous démarquer.

Plutôt que de rédiger une lettre bateau que vous enverrez à toutes les entreprises, pensez à faire un effort de personnalisation en fonction du destinataire. Mettez en place un squelette puis ajoutez des éléments informationnels concernant l’organisme destinataire de manière spécifique. Par exemple, vous avez envie d’un job dans le domaine de profession du marketing digital, plus précisément, dans la société X. Renseignez-vous sur les derniers projets grâce auxquels X s’est fait un nom dans son secteur d’activité.

Dans votre lettre, montrez au recruteur que vous ne souhaitez pas travaillez dans n’importe quelle agence de web marketing, mais dans cette structure qui vous a séduit par la qualité de ses prestations.

Conseil 4 : Créez et développez votre réseau professionnel

Avoir un carnet d’adresse professionnel vous ouvrira les voies de la réussite et, pour commencer, celles du marché du travail. Le networking est une source de richesse qui vous permettra d’entrer en contact avec les plus grands. Sa valeur réside dans son ambivalence puisque vous allez ainsi pouvoir accroître le nombre de vos connaissances professionnelles tout en tissant des liens personnels et amicaux.

Attention ! Ici, on ne parle pas de piston, mais de relations constructives et de personnes qui peuvent vous recommander pour un job dont vous n’avez pas entendu parler. Il se peut qu’un ami exerçant dans un organisme donné vous prépare le chemin pour obtenir un entretien. En effet, la recommandation est la meilleure façon de contourner l’étape de l’envoi de CV de manière qui peut être considéré comme anonyme. Vous serez perçu comme un candidat privilégié dont les chances d’être retenu sont plus grandes que pour les autres. Vous passez donc directement à l’étape de l’entretien d’embauche.

Notez que, plus la recommandation provient d’un profil haut placé, plus le rendez-vous évaluatif avec les ressources humaines sera symbolique. Cela signifie que le statut professionnel de la personne qui propose votre candidature lui donne les prérogatives nécessaires pour identifier les bons profils.

Conseil 5 : Démarquez-vous pendant d’entretien d’embauche

Vous y êtes ! Votre candidature a finalement été retenue. Il vous reste la phase décisive de l’entretien d’embauche où vous serez évalué par un responsable des ressources humaines ou dans les petites entreprises par le dirigeant lui-même. A vous de vous montrer convaincant et de dérocher le job dont vous rêvez. Pour cela, l’apparence est un critère essentiel. Habillez-vous en respectant le code vestimentaire du secteur d’activité et du poste visé. Dans une agence de design, l’originalité est de mise alors que pour les métiers bancaires, un style classique serait plus approprié.

Ensuite, prêtez une attention particulière à votre gestuelle. On parle ici de communication interpersonnelle qui passe avant tout par le non-verbal. Plus vous vous montrez confiant, plus vous aurez de chances de vous faire embaucher. Enfin, montrez à votre interlocuteur que vous êtes le candidat idéal pour le job convoité et que vous saurez être à la hauteur des attentes des dirigeants.

S’informer sur les clés de la formation bpjeps af,
Quelles sont les étapes à suivre pour recouvrer une créance ?