La tiny house, la construction d’une maison à coût réduit

tiny house

Les tiny houses sont de plus en plus populaires auprès des jeunes adultes et des familles souhaitant réduire leurs coûts de vie. La construction d’une tiny house peut coûter jusqu’à 75% moins cher que de construire une maison traditionnelle. Vous rêvez de vous installer dans une tiny house ? Suivez le guide.

Pourquoi une tiny house ?

Le succès des tiny houses est grandissant : face à l’augmentation du coût de la vie, des consciences écologiques, de plus en plus de familles souhaitent un retour à une vie simple et envisagent de construire une tiny house. Les avantages de vivre dans une petite maison sont nombreux :

  • Un espace restreint pour une vie minimaliste

C’est un moyen de retrouver les vertus d’une vie simple en changeant sa façon de consommer. Dans une grande maison, on a tendance à accumuler beaucoup d’objets. Dans un petit espace, on fait attention à ne stocker que le strict nécessaire.

  • Environnement et économies

C’est aussi l’occasion d’être plus respectueux de l’environnement et d’économiser sur les frais de logement ; les tiny houses consomment généralement moins d’énergie et d’eau que les maisons traditionnelles.

  • Déménager facilement

La tiny house est généralement construite sur un châssis roulant. Tel un escargot, vous pouvez transporter votre maison partout. C’est un choix astucieux pour ceux qui veulent avoir la liberté de se déplacer et de voyager .

Construire soi-même ou confier la fabrication de tiny house à un professionnel ?

Pourquoi vouloir fabriquer une tiny house soi-même au lieu de laisser faire un pro ? Outre la réduction importante des coûts de fabrication, certaines personnes trouvent plus excitant et épanouissant de construire leur propre maison. Et quelle satisfaction de pouvoir dire « c’est moi qui l’ai faite ! »

Mais attention : la fabrication de tiny house ne s’improvise pas et bien qu’elle soit toute petite, elle est tout de même soumise à certaines normes de construction. Il est important de respecter les règles de sécurité en matière de construction et de réglementation environnementale.

À l’aide d’un plan et de tutoriels, les bricoleurs chevronnés pourront se lancer dans cette expérience.

Les moins expérimentés auront tout intérêt à se faire aider par des personnes ayant de bonnes connaissances en la matière. Si vraiment vous n’êtes pas bricoleur et que votre entourage n’est pas prêt à vous aider, il est nettement préférable de confier les travaux à un artisan spécialisé dans la construction de tiny house.

Les matériaux utilisés dans la fabrication de tiny house

Construire une Tiny House n’est pas aussi complexe qu’une maison traditionnelle. La tiny est généralement construite avec des matériaux comme le bois, le contreplaqué et le métal (sans oublier les isolants).

Le métal est utilisé pour les composants structurels tels que la charpente et la toiture. Il offre une isolation contre la chaleur et le froid ainsi qu’une solidité et une durabilité contre les conditions météorologiques.

Le contreplaqué est l’un des matériaux les plus couramment utilisés dans la construction d’une tiny house, car il est léger et facile à travailler. Il est également abordable et disponible dans n’importe quel magasin de bricolage. Le contreplaqué peut être utilisé pour les murs, les plafonds, les cloisons.

Le bois est le matériau le plus souvent utilisé comme revêtement extérieur et intérieur d’une tiny house. Le bois est léger et bon marché. C’est un matériau à ne pas négliger pour respecter les normes de poids de la tiny house en cas de transport. Et pour ne rien gâcher, il donne un aspect très élégant et naturel à la tiny house ; elle sera en parfaite harmonie avec son environnement.

La construction de tiny house en quelques étapes

Étape 1 : Choisir le bon emplacement

Idéalement, vous voulez qu’il soit suffisamment proche de toutes commodités, mais tout de même en campagne pour profiter de la nature.

Assurez-vous également, avant d’acheter un terrain, que la municipalité vous accordera l’installation de votre tiny house. Il faut que celle-ci soit en règle par rapport aux lois de zonage ou d’autres réglementations.

Étape 2 : Planifiez votre conception

Si vous avez décidé de construire vous-même votre tiny house, il faudra planifier de A à Z sa conception. Afin de maîtriser les coûts, le temps et le bon déroulement de la construction.

Étape 3 : Choisissez le lieu des travaux

La tiny house sera-t-elle construite directement sur le terrain ou dans un entrepôt ? Disposez-vous de tout le matériel et sources d’énergie nécessaires (électricité, eau, outils, espace suffisant…) ?

Étape 4 : Achat des matériaux

L’achat des matériaux peut se faire en deux temps :

  • Matériaux pour la construction de la maison (bois, métal, contreplaqué, isolant, toiture, portes et fenêtres, quincaillerie…)
  • Matériaux pour les équipements intérieurs une fois la maison terminée (plomberie, électricité, sanitaires, escaliers…)


Où trouver les produits CBD à Lille ?
La boite automatique défaillante : quelles solutions ?