Mécanicien avion piste : suivre une formation certifiée

Mécanicien avion

Le mécanicien d’avion assure les opérations de maintenance préventive et corrective. Cela lui accorde une place capitale dans le déroulement d’un vol. A cause de cette grande responsabilité, une grande formation est requise pour cet emploi. Le nombre limité de mécanicien d’avion en est la preuve. On se demande alors, en quoi consiste le métier de mécanicien d’avion de piste ?

Les rôles du mécanicien d’avion :

Tout d’abord, le mécanicien d’avion est l’un des piliers assurant exécution d’un vol. En effet, il assure une fonction de technicien bien précis. Dans ce domaine, la précision est d’une importance capitale. La moindre erreur peut être fatale. La première mission du mécanicien d’avion est d’assurer la réalisation des travaux de maintenance en suivant un programme bien déterminé. Plus d’informations sur le sujet sur airemploi.org. En matière d’aviation, il est nécessaire de suivre à la lettre les instructions données. Cela car un grand nombre de vie en dépend lors d’un vol. Ensuite, il a pour mission de vérifier le fonctionnement et d’assurer la mise au point des différents systèmes. En effet, rien ne doit se faire à la hâte en matière d’aviation. Par ailleurs, il contrôle et valide l’aptitude au vol de l’appareil. Ainsi une place très importante lui est accordée. En effet, sans ce dernier, il n’a pas de vol. En gros, il joue le rôle d’organisateur et de contrôleur.

La formation suivie par les mécaniciens d’avion

La fonction de mécanicien aéronautique est d’une grande importance. Elle n’est donc pas accessible à tous. En effet, un grand nombre de compétences est requises. Cela nécessite donc une formation spécialisée. Sans oublier, qu’il faut qu’elle soit certifiée pour avoir une valeur. D’abord, il faut un BACC spécial en aéronautique et d’une mention complémentaire aéroport de la spécialité. Sans oublier que quelques compétences sont requises pour ce poste. D’abord, il faut connaître les règlementations en matière aéronautique ainsi que les règles liées à la maintenance préventive et curative.  Il faut aussi avoir une parfaite maîtrise du fonctionnement des aéronefs en exploitation. Cela afin d’assurer les missions vues plus haut. Enfin, il faut une excellente maîtrise des outils de maintenance pour le diagnostic des pannes et des défaillances.

Les conditions d’exercice de l’activité :

Le mécanicien avion ou mécanicien de maintenance aéronautique démonte et vérifie l’état et la conformité des pièces de l’avion. Etant une activité aérienne, ce métier s’applique au sein d’une compagnie aérienne. De l’atelier à la piste le mécanicien travaille en équipe . Il intervient sur un avion en piste, il apporte à bord des appareils de mesure, et interroge le personnel navigant pour dresser un état des dysfonctionnements observés. Il demande plusieurs conditions de travail comme une éloignement involontaire par exemple tout employés ne reste pas à son domicile mais exerce un déplacement de plusieurs jours ou mois pour son travail. Elle varie aussi selon le secteur (aviation légère, aviation commercial, armée…) et aussi son mode de d’organisation. Les conditions selon le lieu les horaires sont décalés et variable il peut travailler tous le weekend du jour férié et même la nuit et parfois des rythmes de travail contraignants par exemple le mécanicien est appelé à exposer aux variations climatiques ou aussi se déplacer à l’étranger. Ce travail nécessite une bonne résistance physique pour la santé. Le mécanicien doit aussi respecter les procédures et les règlements stricts, il doit maîtriser obligatoirement l’anglais technique, il travaille en équipe mais reste responsable de la qualité de ses vérifications et réparations. Enfin au sein de l’équipe il travaille entourer d’autres spécialités. L’agent de programme du niveau de d’un technicien supérieur, découpe l’avion en zone.

La condition de travail d’un mécanicien aérien est lourde en raison de ses tâches et ses emploi à temps plein.

Description du métier

Avec l’expérience, le mécanicien peut accéder à un poste de contrôleur il prend en charge des équipements électroniques et informatique des moyen de transport aérien. Les mécaniciens du ciel ont l’embarras du choix mais un emploi sur deux. Chez les constructeurs il assemble et contrôle les pièces. La promotion est belle et bien possible dans ce domaine si les débutants sont en difficulté dans son travail il peut se charger d’opération plus complexe en assistant le metteur au point .Si ce dernier obtient va des expériences il peut devenir un metteur à la place ou aussi chef d’équipe par exemple Air France recrute des ouvriers formés dans son propre centre dans le but de donner de partager des expériences dans leurs équipes.

Le salaire brut d’un mécanicien aérien pour les débutants est plutôt moindre pour un tel travail. Il est plus souvent salarié d’un service de maintenance d’un transporteur aérien. Selon la qualification, les débutants gagne entre 1 600 et 1 700 € net en mensuel et s’il est chef d’équipe entre 1 900 et 2 500 € net. Armée de terre et de l’air à partir de 1 384 net mensuel et pour un mécanicien expérimenté à un salaire de 2 804 € par mois. L’évaluation de la carrière peut progresser en termes de qualification à partir d’un bac professionnel et prendre des responsabilités de chef d’équipe. Il peut devenir agent de maîtrise entretien de en aéronautique. Le mécanicien avion détecte la moindre anomalie, la plus petite pièce douteuse qu’il est capable de remplacer car il est dans son rôle d’assurer la sécurité des passagers comme règle d’or du mécanicien aérien qu’il doit être rigoureux, minutieux et suivre des formations régulièrement stricts.

Pourquoi se faire accompagner en closing ?
Entretien et dépannage de chauffage à Valenciennes