Résine et solvants : quels mariages possibles ?

Les imprimantes 3D et les fabricants d’additifs utilisent de la résine pour créer leurs objets imprimés en 3D, mais qu’est-ce qui dissoudra la résine pour garder la surface de l’imprimante propre ? Les appareils d’impression 3D nécessitent un nettoyage régulier après utilisation pour éliminer les restes de résine et assurer le bon fonctionnement de l’appareil. La méthode la plus courante d’élimination de la résine consiste à utiliser des solvants chimiques tels que l’IPA (alcool isopropylique). Les solvants dégraissants tels que l’IPA et l’adipate de diméthyle dissoudront efficacement toute résine durcie qui reste après l’impression, laissant une surface propre, sans endommager vos machines. Il existe de nombreux types de solvants différents qui peuvent être utilisés pour dissoudre la résine, deux des plus courants sont l’IPA et les solvants à base d’ester diméthylique à faible COV comme l’adipate de diméthyle. Lorsque vous décidez quel solvant correspond le mieux à vos besoins, il est important de comprendre les avantages et les inconvénients de ces différents solvants.

Solvant dissolvant le mieux la résine : l’alcool isopropylique ou IPA

L’alcool isopropylique ou IPA est un solvant de nettoyage à usage général très efficace qui est utilisé pour nettoyer une variété de substrats et éliminer une variété de salissures. Cet alcool isopropylique à 99,8 % est disponible dans une variété de tailles pour tous les types d’utilisation. Alcool isopropylique est de qualité technique.L’IPA fait un excellent travail en dissolvant complètement tous les restes de résine de votre imprimante 3D après utilisation. L’IPA a également un taux d’évaporation très élevé qui protège votre appareil des dommages causés par l’humidité, car l’IPA sèche rapidement et ne laisse aucune accumulation. L’IPA n’est pas à faible teneur en COV, ce qui signifie qu’il s’agit d’une substance plus dure et plus inflammable que certaines alternatives IPA. Cependant, l’IPA nécessite un équipement de sécurité minimal pour être manipulé correctement. Pour plus d’alternative de substitut d’acétone pour les nettoyages de résine, un coup d’œil sur reflex-resine.fr.

Solvant dissolvant le mieux la résine : ceux à faible teneur en COV

Produits chimiques organiques, les composés organiques volatils (COV) possèdent une haute pression de vapeur à une température ambiante (environ 72 degrés). La pression de vapeur élevée est le résultat direct des points d’ébullition bas des solvants. Leur transition rapide du liquide à la vapeur confère aux COV leur nature « volatile ». Ce que vous sentez dans l’air après avoir ouvert la cartouche de solvant, ce sont des COV qui se sont déjà évaporés. Des exemples courants de COV comprennent : le benzène, le formaldéhyde et l’éthylène glycol, pour n’en nommer que quelques-uns.

 Les solvants tels que l’adipate de diméthyle sont moins volatils et inflammables que les solvants comme l’IPA, ce qui les rend plus sûrs à utiliser et à manipuler. Ces solvants à faible teneur en COV ont un taux d’évaporation plus faible, mais cela permet de collecter et de réutiliser l’excès de solvant. Les solvants à base d’ester diméthylique nettoieront la surface de votre imprimante, mais il est recommandé d’utiliser l’IPA pour une dernière montée après le nettoyage afin d’éliminer les particules de résine restantes.

Remplacement de l’acétone : des alternatives sûres et non toxiques pour répondre à vos besoins

L’acétone, parfois aussi appelée propanone, est un bon solvant industriel pour de nombreux plastiques et fibres synthétiques. L’acétone utilisation touche de nombreux domaines, depuis la dilution des peintures et des résines jusqu’au nettoyage des outils. Il est également utilisé comme l’un des composants volatils des peintures et des vernis. Cependant, il existe plusieurs inconvénients cruciaux qui rendent la recherche d’un solvant de remplacement de la plus haute importance.

Il existe toute une série de raisons pour lesquelles les grands fabricants industriels devraient chercher par quoi remplacer le dissolvant acétone. L’acétone est particulièrement dangereuse lorsqu’elle est ingérée, mais même respirer des niveaux modérés d’acétone pendant de courtes périodes peut causer : l’inflammabilité, l’irritation du nez, de la gorge, des poumons et des yeux ainsi que des maux de tête et fatigue L’aspect le plus dangereux de résine acétone est peut-être sa grande inflammabilité. Dans certains cas, les vapeurs d’acétone se sont enflammées dans les canalisations et ont provoqué des explosions. En raison de ce risque élevé d’incendie, l’acétone doit être stockée dans des environnements sans sources d’inflammation. Votre stockage d’acétone doit être stratégiquement placé à l’écart des étincelles, des flammes ou des éclairs d’arc inattendus.

Comment fonctionne le recyclage du papier ?
Isolation de toiture terrasse : quel budget prévoir ?