Comment se déroule une séance de rééducation périnéale ?

rééducation périnéale
La rééducation périnéale est très importante pour votre récupération après l’accouchement. Pour ce faire, vous devez suivre quelques étapes obligatoires. Notez que plusieurs traitements existent pour réussir votre rééducation. De toute évidence, il vaut mieux s’orienter vers un professionnel fiable, compétent et  de bonne réputation pour éviter les mauvaises surprises. Vérifiez la certification du professionnel avant de prendre une décision.

C’est quoi exactement la rééducation périnéale ?

Après l’accouchement, le périnée d’une femme peut avoir mal. De ce fait, elle doit réaliser 10 séances de rééducation périnéale pour éviter les risques de descente d’organes et d’incontinence urinaire. N’oubliez pas que c’est un muscle qui part du pubis à l’anus. Son rôle est de maintenir les organes. C’est avec elle que vous pouvez vous retenir d’aller aux toilettes. Plus ce muscle est tonique, plus votre vagin sera plus serré. Cela améliorera, ainsi, la sensation des 2 partenaires. Cette rééducation a pour but de faire face au traumatisme subi par la nouvelle maman. Elle peut débuter après 1 mois et demi à 2 mois de l’accouchement. De plus, cette initiative peut vous aider à pallier les fuites urinaires et à vous réapproprier votre corps. Notez que si l’accouchement se passe par césarienne, le périnée ne sera pas abimé. De toute évidence, il vaut mieux demander l’avis de votre médecin pour éviter les imprévus. Sur internet, vous avez la possibilité de trouver des spécialistes en rééducation périnéale. De cette manière, vous éviterez les frais liés aux déplacements dans votre quête.

Quelles sont les étapes d’une séance de rééducation périnéale ?

Pour réussir votre séance de rééducation périnéale, vous devez suivre quelques étapes obligatoires. A priori, vous devez prendre un rendez-vous avec un spécialiste formé. Notez que la première rencontre est destinée aux échanges. Le professionnel réalise un BDK ou Bilan Diagnostic Kinésithérapique. Notez que cela peut avoir plusieurs objectifs. Ce bilan a pour but d’obtenir des informations de la pathologie, de l’anatomie ainsi que le déroulement de la rééducation. Le professionnel vous donnera des informations sur le relâchement périnéal et la contraction. Le spécialiste vous aidera à adhérer et à orienter dans votre traitement. Ensuite, il vous fera passer des examens cliniques. Le professionnel va évaluer votre posture, votre respiration de sangle abdominale, … Puis, vous devez assister à un examen pelvien interne et externe. Sachez que l’examen interne a pour objectif d’évaluer votre périnée : fonction musculaire, trophicité, cicatrice, … Enfin, il ne vous reste plus qu’à compléter les informations vous concernant avec un calendrier mictionnel. Ce dernier englobe la fréquence et le volume des mictions, la nature et le volume des boissons ingérées, les fuites, … 

Comprendre le déroulement d’une séance de rééducation périnéale

Les séances de rééducation périnéale peuvent se dérouler de plusieurs manières. Cela peut se faire de façon manuelle avec un toucher ano-rectal et vaginal. Cela permet au thérapeute d’analyser le mode de la récupération, de guider la contraction et de vous aider à résister à la contraction. Ainsi, le professionnel pourra vous aider à faire travailler les zones faibles. Vous devez aussi noter que la rééducation peut se dérouler via BFB ou Biofeedback. Cette technique nécessite une sonde anale ou vaginale. En cas de contre-indication, vous pouvez vous tourner vers des électrodes cutanées. Par ailleurs, sachez que cette option est moins efficace. Cela consiste à réaliser une contraction selon l’illustration affichée sur l’écran. Sur ce dernier, vous pourrez aussi voir la contraction. Cette solution est très fonctionnelle et didactique. Elle vous permettra de maîtriser rapidement la contraction et de travailler dans les parties fonctionnelles. Le traitement peut également se faire par électrostimulation ou ESF. Il s’agit d’un moyen pour renforcer votre périnée avec un courant électrique bien réglé et non douloureux. Cette méthode peut déclencher une contraction perceptible et réguler les différentes activités inadaptées aux muscles de votre vessie. De toute façon, il vaut mieux faire s’orienter vers des professionnels de renom pour éviter les mauvaises surprises. 

Guide pour comprendre le déroulement d’une séance de rééducation périnéale

La rééducation périnéale peut se faire de manière comportementale. Selon les résultats obtenus après l’entretien, le professionnel vous conseillera sur les solutions à mettre en pratique de manière régulière. Cette initiative a pour objectif d’améliorer le comportement mictionnel et défécatoire. Certaines techniques complémentaires peuvent s’ajouter à votre rééducation. Cela englobe le fonctionnement des muscles du corps avec celui du périnée. Cela concerne la gymnastique abdominale qui ne génère pas de pression. L’objectif est de rétablir votre tonicité abdominale. N’oubliez pas que la relaxation peut avoir un apport non négligeable sur la difficulté de relâchement périnéal et les douleurs pelviennes chroniques. Concernant la thérapie manuelle, elle vous permet de rééquilibrer les tensions tissulaires du petit bassin, les articulations du bassin ainsi que l’ensemble de votre corps. En combinant plusieurs techniques, vous pouvez obtenir plus d’efficacité. À la fin de votre rééducation, le professionnel pourra vous soumettre un nouveau bilan pour analyser la récupération et la nécessité de la poursuite du traitement.  

Trouver des produits de CBD de qualité à Paris
Quand consommer de la spiruline ?