En quoi consiste la tricopigmentation ?

Tricopigmentation

À la suite des maladies, du dysfonctionnement des hormones, d’un long traitement chimique ou des carences alimentaires, certaines personnes perdent massivement leurs cheveux. En plus, les repousses manquent pour combler le vide laissé par la perte. Plusieurs solutions sont proposées sur le marché comme les produits de repousse, les produits anti-chutes, la greffe capillaire. Ces méthodes ne sont pas forcément efficaces et durables, chacun doit trouver la méthode qui lui convient le mieux. La tricopigmentation est une des solutions proposées qui peut régler ce problème. Mais à quoi consiste cette méthode exactement ?

 

Qu’est-ce que la tricopigmentation ?

La tricopigmentation est une méthode de pigmentation du cuir chevelu, développée pour la première fois par la clinique Beauty Medical en Italie. Cette dermopigmentation cheveux consiste à faire des tatouages de points microscopiques sur le cuir chevelu pour imiter l’aspect des cheveux.

Elle a été inventée pour traiter le problème de perte de cheveux massive comme la calvitie, la pelade ou l’alopécie. Cette technique n’est pas chirurgicale, c’est seulement une injection de micropigments qui provoque une illusion d’optique sur le cuir chevelu. Elle camoufle ainsi les zones dépourvues de cheveux. Pour trouver un institut qui utilise cette technique révolutionnaire, contactez maud.fr.   

Mais les pigments injectés sont biorésorbables donc ils disparaissent au fil des mois. Des séances de retouches sont donc nécessaires pour garder toujours le même effet.

 

Quels sont les avantages de la tricopigmentation ?

À côté des multitudes de solutions qui luttent contre la calvitie, la pelade et l’alopécie, la tricopigmentation offre plusieurs avantages qui ne sont pas à la portée des autres. Elle s’adapte facilement à toutes les zones du cuir chevelu touchées par la perte des cheveux, même la zone qui a une cicatrice. Elle donne avec l’ensemble un effet naturel.

De plus, cette méthode est indolore, non invasive et peut compléter une greffe capillaire. Les greffons issus de la technique de greffe capillaire mettent plusieurs mois à repousser. En attendant, la tricopigmentation est la solution recommandée pour couvrir la zone dépourvue de cheveux en attendant que la greffe se met en place. Elle jouera le rôle de la solution intermittente en attendant la mise en place de la solution définitive.

Et le plus avantageux ce qu’elle n’est pas permanente, la séance peut être stoppée à n’importe quel moment.

 

Comment se déroule une séance de tricopigmentation ?

La dermopigmentation cheveux est l’injection des pigments résorbables de manière naturelle dans le cuir chevelu. Avant chaque séance, tous les matériels devront être préparés et stérilisés et la salle de soin est désinfectée. Le praticien désinfecte minutieusement les zones du cuir chevelu du patient à traiter. Il trace la ligne de repère, ce dernier devrait être en accord avec le patient. Il détermine par la suite la teinte idéale du pigment qui doit être la plus proche possible de la couleur des cheveux du patient.

Pendant la séance, le rythme de piquage est adapté en fonction du patient. Une fois terminé, le praticien vérifie avec lui la conformité du résultat avec sa demande. Et il doit en aval donner toutes les consignes à respecter.  

Puisque la tricopigmentation est biorésorbable, d’autres séances sont nécessaires pour garder le même effet. Pour commencer, il faut compter deux séances de base espacées de 2 à 4 semaines. Les séances de rappel varient d’une personne à l’autre, mais elles se font en moyenne tous les 6 mois. Et les intervalles de temps peuvent passer de 1 an une fois que la pigmentation est bien définie.

 

Quel budget faut-il prévoir pour une tricopigmentation ?

Pour les personnes qui décident de se lancer dans cette opération, il faut compter deux séances au départ, puis des séances d’entretien pour perpétuer l’effet naturel. Le tricopigmentation prix dépend de plusieurs paramètres dont la renommée de l’institut. Il dépend aussi de la nature des séances. Les deux séances de base au départ seront plus chères que les séances d’entretien. En moyenne, une zone d’intervention coûte entre 700 et 100 euros. Le prix sera variable en fonction des zones à traiter. Il faut ensuite y revenir tous les 6 mois, et puis tous les ans en fonction de l’évolution du cuir chevelu.

Il faut aussi prendre conscience de la durée d’une intervention. Les deux séances de base vont durer 4 heures chacune, mais donnent un résultat de 30 % à 70 %. Les séances d’entretien vont durer moins de 4 heures, mais complètent le résultat pour obtenir un 100 %. Il faut tout de même respecter le temps de cicatrisation entre chaque séance, et patienter pour atteindre le 100 %.   

 

 

Trouver des produits de CBD de qualité à Paris
Quand consommer de la spiruline ?