L’aromathérapie pour se soigner au quotidien

Aromathérapie

Bien que la médecine conventionnelle connaisse une avancée spectaculaire de nos jours, l’aromathérapie n’a jamais quitté le quotidien des hommes. Les plantes nous ont toujours accompagnés depuis l’Antiquité où nos ancêtres ont découvert leurs bienfaits. Soigner les petits bobos de tous les jours, les maladies plus avancées ou même pour se relaxer… Tout peut se traiter par le règne végétal. Les huiles essentielles tiennent un rôle décisif. Comment se soigner avec l’aromathérapie ? Quels sont ses bienfaits ? Voici quelques éléments de réponse.

L’aromathérapie en quelques mots

Utilisée depuis des millénaires, l’aromathérapie a conquis les pays occidentaux et notamment la France au début du siècle dernier. Étymologiquement aromathérapie constitue le mélange du mot « aroma » qui signifie « arôme » et « – thérapie » qui englobe « l’action de soigner ou prendre soin ». En d’autres termes, elle consiste à utiliser les essences aromatiques des plantes à des fins thérapeutiques. Les bienfaits de ces dernières ne sont plus à démontrer. Tige, feuilles, sève, écorce, racine, fruit …, toutes les parties sont utilisées et présentent ces propres vertus. En effet, la méthode considère le corps humain comme un tout, englobant le physique et l’émotionnel.

De nos jours, les principes actifs des plantes sont extraits sous formes d’huiles et s’utilisent sous différentes formes en fonction des maux à traiter. En plus de prévenir et de guérir certaines maladies et troubles du quotidien, elles agissent également sur le bien-être. L’huile essentielle bio peut s’ingérer, s’utilise en inhalation ou par voie cutanée.

Les bienfaits de l’aromathérapie

Les bienfaits des plantes sur la santé ne sont plus à démontrer puisqu’elles ont été présentes dans la vie quotidienne des hommes depuis toujours sous sa forme brute. Aujourd’hui, avec le développement de la science et de la technologie, les principes actifs sont extraits pour faciliter et contrôler leur utilisation. Tout d’abord, certaines personnes se tournent vers les huiles essentielles pour profiter des senteurs qu’elles dégagent. Pour leur effet relaxant et surtout pour booster leur bien-être. Pour cela, les diffuseurs d’huiles essentielles affluent sur le marché et peuvent s’adapter à toutes les essences. Ensuite, grâce à leur pouvoir antiseptique ou inflammatoire, certaines plantes sont utilisées pour soigner les petits maux du quotidien.

Enfin, contrairement à la médecine conventionnelle qui a plus tendance à traiter les symptômes, l’aromathérapie huiles essentielles traite les maladies depuis la source, sur le terrain. Elle tient ainsi un rôle préventif. Les principes actifs des plantes agissent en profondeur pour stabiliser l’organisme. Reconnue, également pour ses actions sur la nervosité, cette thérapie agit également sur les patients qui présentent des maladies plus graves avec un niveau de stress élevé.

Le rôle des huiles essentielles en aromathérapie

Par définition, une huile essentielle est une substance odorante extraite de certaines plantes sous forme de liquide. Contrairement à leur appellation, elle ne contient aucun corps gras. Actuellement, une centaine d’effets bénéfiques relatifs à une cinquantaine d’huiles essentielles a été recensée. Leur mode d’action sur l’organisme est diversifiée. Les principes actifs ont des effets sur certaines fonctions physiologiques, sur les micro-organismes pathogènes et sur le système neurovégétatif. Elles ont donc plusieurs propriétés dont bactéricide, antivirale, antiseptique, relaxante, anti-inflammatoire, stimulant gastrique, hypotenseur, etc.

Ainsi, à chaque mal son huile ! Cependant, ces dernières étant plus concentrées, leur utilisation en thérapie nécessite un bon dosage et une distillation adéquate. Le mélange de plusieurs huiles est plus efficace selon le cas, cependant il nécessite une manipulation et un dosage particulier. C’est pour cette raison, que dans certains cas et pour traiter certaines pathologies spécifiques, l’avis de spécialiste en aromathérapie est requis. Il en est de même pour son action sur les personnes vulnérables, potentiellement fragiles et les enfants qui nécessitent le suivi d’un personnel de santé.

L’utilisation de l’huile essentielle en aromathérapie

En aromathérapie huiles essentielles, l’utilisation de cette substance se fait par voie interne, par voie externe ou cutanée et par voie aérienne ou olfactive. La première consiste à ingérer l’huile essentielle bio pour un effet plus rapide. Cependant, la forme pure de la substance ne se dilue pas dans l’eau et par conséquent a tendance à irriter les muqueuses. C’est pour cette raison que pour y remédier, il faut parfois la mélanger avec de l’huile végétale ou du miel. Elle est également transformée en différentes formes que l’on peut trouver en pharmacie ou dans des boutiques spécialisées. Il existe des produits dérivés de types oléo-capsules ou gélules.

Par voie externe, les huiles essentielles se diffusent directement sur la peau. Pour éviter d’irriter celle-ci, il est nécessaire de les mélanger avec une huile végétale de massage bio, un lait corporel ou à une cire. Par voie cutanée, les principes actifs s’infiltrent à travers les pores pour atteindre les parties à traiter. Enfin, la diffusion par inhalation directe ou indirecte par l’utilisation de diffuseur (à soufflerie, à ventilation, électrique, multifonctions, etc.). Cette méthode permet aux principes actifs d’atteindre directement les voies respiratoires et le cerveau pour un effet psycho-émotionnelle rapide et efficace.   

Où trouver les produits CBD à Lille ?
La boite automatique défaillante : quelles solutions ?