Les remèdes naturels contre l’infection urinaire

infection urinaire

L’infection urinaire, aussi appelée cystite, fait partie de problèmes courants chez les femmes. Cette pathologie se manifeste principalement par une sensation de brûlure au niveau des parties intimes au moment d’uriner. Chez certaines personnes, cette gêne est accompagnée de douleurs abdominales et de la fièvre. Il faut noter que les causes de l’infection urinaire sont nombreuses. La prolifération des microbes au niveau des organes urinaires, du bassin et des reins est la principale raison. On peut aussi citer la faiblesse de l’immunité corporelle, les rapports sexuels fréquents ou encore les infections sexuellement transmissibles ou IST.

Généralement, le traitement des infections urinaires est basé sur la prise d’antibiotiques. Néanmoins, il existe également des remèdes naturels efficaces destinés à traiter cette maladie. Tous les détails en quelques lignes.

Une bonne hydratation : une méthode efficace pour traiter la cystite légère

Le traitement des infections urinaires se décline en plusieurs méthodes. Le choix dépend essentiellement du niveau de gravité de la pathologie. En cas de symptômes légers de cystite (une petite sensation de brûlure au niveau des organes génitaux), une bonne hydratation est recommandée. Le fait de boire plusieurs litres d’eau augmente la sécrétion d’urines. Ce processus favorise naturellement l’élimination des bactéries nichées sur les parois de la vessie et d’autres organes. Résultat : les sensations désagréables ressenties au moment d’uriner sont moins intenses. Au bout d’une certaine période, les autres symptômes (fièvre, douleur au niveau de l’abdomen, etc.) s’estompent progressivement.

Pour consulter d’autres informations concernant la cystite et les traitements préconisés, consultez le site www.femannose.com.

Une infusion à base de thym : un excellent remède antibactérien

En guise de traitement des infections urinaires, il faut aussi miser sur des produits naturels ayant des propriétés antibactériennes. Sachez que le thym possède cette vertu spécifique. Depuis longtemps, cette plante est connue pour combattre efficacement les bactéries nichées dans tout le corps. Par extension, l’utilisation du thym peut traiter l’infection urinaire et d’autres maladies d’origine bactérienne.

Concernant le recours à cette plante, une bonne tisane est recommandée. La préparation de ce remède de grand-mère est très simple. Il suffit de faire frémir l’eau et d’y incorporer quelques branches de thym. Au bout d’une dizaine de minutes, enlevez l’infusion puis filtrez le tout ! Cette boisson chaude favorise une bonne hydratation. De plus, les principes actifs contenus dans cette plante vont combattre les bactéries responsables de la cystite. Sachez qu’il est possible de renouveler quotidiennement ce traitement naturel en vue d’un prompt rétablissement. 

Le jus de canneberge : un antibiotique naturel pour traiter et prévenir la cystite

Depuis quelques années, la Canneberge (ou Cranberry en anglais) est très populaire. Cet engouement s’explique avant tout par les nombreux bienfaits de cette petite baie rouge originaire de l’Amérique du Nord. Selon une étude menée par des chercheurs de l’université de Boston, le jus de Canneberge fait partie des meilleurs remèdes naturels contre la cystite. En effet, ce fruit est composé de molécules (les proanthocyanidines) qui empêchent les bactéries de s’accrocher aux parois urinaires. De ce fait, le corps est protégé des brûlures et des autres signes symptomatiques associés à la cystite.

Chez certaines femmes, il existe une récidive de l’infection urinaire. Pour diverses raisons, la maladie réapparaît toujours au bout d’une certaine période. Dans ce cas, le jus de canneberge est recommandé en guise de prévention et de traitement. Cet antibiotique naturel va stopper la formation de microbes au niveau du système urinaire, notamment l’urètre, la vessie et les reins.

Selon les recommandations des chercheurs, le fait de boire 240 ml de jus de canneberge au quotidien réduit de 40 % la récidive de l’infection urinaire chez les femmes. Ce traitement naturel est une alternative intéressante face à la prise prolongée d’antibiotique médicamenteux pour combattre cette maladie.

Les bourgeons d’airelle : une petite baie capable de soulager la cystite

L’airelle est une petite baie rouge acidulée. Ce fruit, souvent confondu avec la canneberge, possède également des vertus intéressantes contre la cystite. En effet, l’airelle peut combattre la bactérie de « Escherichia Coli » désignée comme la principale responsable de la cystite. Si vous avez du mal à trouver de la canneberge, l’airelle est donc une alternative intéressante. En effet, ces deux fruits possèdent les mêmes vertus thérapeutiques contre l’infection urinaire.

Il faut noter que la cystite possède également des propriétés diurétiques. De manière simple, ce fruit favorise la sécrétion d’urines. De ce fait, les microbes incrustés au niveau des organes urinaires sont rapidement éliminés. Pour combattre la cystite, le fait de boire quotidiennement un bon jus d’airelle est donc recommandé. D’ailleurs, cette petite baie rouge est particulièrement délicieuse. Quelle aubaine !

Certes, il existe de nombreux traitements contre l’infection urinaire ou la cystite. Néanmoins, la prévention reste le meilleur remède pour éloigner cette maladie. Pour ce faire, il convient d’avoir une bonne hygiène intime, de boire beaucoup d’eau et de manger des fruits rouges ayant des propriétés antibactériennes (airelle et canneberge).

10 conseils pour gérer le sevrage à la nicotine
Les gestes dentaires éco-responsables