Quand consommer de la spiruline ?

spiruline

La spiruline est le super aliment dont tout le monde parle ces derniers temps. Elle envahit les étals des pharmacies et des boutiques bios. Plateaux télévision, internet, livres, journaux, la spiruline est partout et apparu près des millions de fois dans les résultats de recherche sur Google. Et cela, non sans raison, mais pour cause de ses effets bénéfiques sur l’organisme. Son succès entraîne toutefois des changements malheureux sur sa qualité. C’est pourquoi vous devez suivre ces conseils suivants afin de consommer la spiruline de la bonne manière.

Qu’est-ce que la spiruline ?

La spiruline, de son nom scientifique latin « Spirulina Arthrospira Plantesis » est une microalgue qui fait partie de la famille des cyanobactéries filamenteuses. Elle est issue de bassins d’eau douce et a une couleur bleu-vert. Le plus souvent issue d’une culture, elle pousse et se développe de façon naturelle dans les eaux chaudes des lacs en Asie, Afrique (en particulier en Côte d’Ivoire ou au Tchad) et en Amérique (Mexique, Hawaï, Californie). Cette microalgue se multiplie très rapidement dans une eau à plus de 30°C, dans les zones intertropicales, ainsi que les lacs remplis de matières organiques et de soude. Nommée de la sorte par sa forme en spirale, la spiruline est issue de plusieurs espèces d’algues dont Arthrospira pacifica, Arthrospira maxima ou encore Arthrospira platensis. Contrairement aux compléments alimentaires fabriqués par l’industrie pharmaceutique, c’est un aliment issu juste de la nature. Riche en fer, en calcium… en oligo-éléments, en minéraux, elle contient aussi des vitamines A, E, D, K, B1, B2, B3, B6, B9 et B12. Vous pouvez en savoir plus en visitant jolivia.fr.

Sous quelle forme se présente la spiruline ?

La fabrication de la spiruline ne nécessite aucun traitement spécifique ni de cuisson. Elle doit juste être séchée à froid afin de préserver ses qualités. Elle se consomme ensuite après quelques transformations. En effet, elle est disponible sous différentes formes. Vous pouvez par exemple utiliser de la spiruline :

  • En poudre: c’est la forme qui a subi le moins de transformation et a donc un goût d’algue assez présent. Elle permet un usage le plus large possible que ce soit une utilisation externe ou interne. Vous pouvez en diluer dans une boisson ou en saupoudrer sur vos plats. Elle peut aussi être appliquée en masque pour la peau ou les cheveux.
  • En paillette: c’est la forme naturelle, voire la plus brute et la plus pure qui soit. Elle ne subit pas de transformation mécanique ou chimique, ce qui précède la poudre. Leurs utilisations sont donc similaires. Vous pouvez ainsi l’ajouter à vos recettes et à vos boissons ou encore en cosmétique.
  • En comprimé et en gélule qui permettent d’éviter l’odeur et le goût caractéristique de l’algue pour ceux qui ne l’apprécient pas. Elle est aussi facile à doser pour combler la quantité journalière suffisante. Il suffit d’en avaler juste avant les repas.

À noter que les bénéfices de la spiruline pour votre organisme ne changent pas en fonction de sa forme. Vous pouvez donc choisir celle qui vous convient le mieux.

Quand et pourquoi consommer de la spiruline ?

Consommée dans l’alimentation traditionnelle depuis des siècles par les Aztèques et les Africains pour lutter contre la malnutrition, l’utilisation de la spiruline s’est démocratisée dans le monde depuis les années 70, surtout pour les adeptes de super-aliments. Vous pouvez par exemple l’utiliser pour soulager des maux ciblés comme la fatigue et l’anémie. C’est aussi un allié idéal pour les personnes qui suivent un régime sans viande notamment les végétariens et végétaliens. De même pour les sportifs, car elle procure de l’énergie. En tant que complément alimentaire le plus efficace qui soit, elle aide à protéger les cellules du vieillissement prématuré, à abaisser et à réguler le taux d’insuline chez les diabétiques. Elle aide aussi à baisser le taux de cholestérol, à régénérer les cheveux abîmés et à renforcer les défenses immunitaires. Elle peut aussi être utilisée comme modérateur d’appétit et permet ainsi de contrôler son poids. C’est donc un atout santé par excellence. En raison de ses propriétés nutritionnelles exceptionnelles et ses nombreuses vertus, elle est vantée comme un aliment miracle, voire magique. Chose normale si tout le monde veut la consommer. Attention toutefois : la spiruline est contre-indiquée pour les personnes qui souffrent d’hémochromatose, d’insuffisance rénale et de phénylcétonurie. En cas de doute, vous devez toujours en parler avec votre médecin.

Comment consommer de la spiruline ?

En réalité, il n’y a pas de posologie précise à suivre pour la consommation de la spiruline, étant donné qu’il s’agit d’un aliment et non d’un médicament. Ce sont juste des recommandations selon les effets souhaités. Alors, à chacun de trouver son équilibre en fonction de sa vie, son état physique et ses habitudes alimentaires. Par exemple, une dose de 6 grammes par jour permettrait à votre corps de se protéger contre l’oxydation. D’autres études montrent aussi qu’une dose de 3 à 6,5 grammes de spiruline par jour aiderait à améliorer votre tonus et votre vitalité en cas de fatigue. La consommation de 2 grammes de spiruline quotidiennement serait également conseillée si vous voulez renforcer vos défenses immunitaires. Généralement, il ne faut pas dépasser les 6 grammes par jour pour éviter les effets secondaires indésirables. Les grands sportifs et les végétaliens peuvent toutefois en consommer jusqu’à 10 grammes. Et pour tous, il faut augmenter progressivement les doses. Quoi qu’il en soit, elle est beaucoup plus efficace si vous faites une cure quotidienne et si vous l’intégrez à une alimentation saine et équilibrée. Il est aussi préférable de ne pas trop chauffer la spiruline pour qu’elle conserve sa composition nutritionnelle et donc de profiter pleinement de ses bienfaits. Vous pouvez même la consommer froide si c’est possible.

Trouver des produits de CBD de qualité à Paris
Comment se déroule une séance de rééducation périnéale ?